Une compagnie pour un art local

Vivre le théâtre, la chanson et le cinéma comme un art social : travailler avec la société au quotidien n’est pas seulement un acte citoyen. C’est aussi pour nous un geste artistique. Ainsi l’action artistique  devient un moteur de notre recherche et de notre exigence esthétique.

Les artistes ne sont pas des marionnettes qui font trois petits tours et puis s’en vont. Ils se doivent d’inscrire leur création dans la durée, dans le quotidien des hommes, non simplement dans l’évasion éphémère et spectaculaire d’un soir.

Nous cherchons à développer un  »théâtre des spectateurs » un théâtre qui s’invente, se crée et se joue avec les gens. Un théâtre proche, un théâtre de quartier, un théâtre artisan de la démocratie. L’espace de l’art est partout : rues, écoles, commerces, entreprises… C’est dans ces lieux que le débat et le partage, la confrontation et la participation, sont les garants d’une démocratie vivante.

 

Actions

La compagnie mène une politique d’infusion visant à impliquer le public lors de la création de pièce en organisant des répétitions publiques régulières, des moments d’échanges et de partages en association avec les acteurs sociaux culturels du territoire. Par exemple pour la création de Don(a) Juan(e) – Le Match des répétitions publics ont été réalisées dans 7 lieux de la ville de Bron : maison de quartier, maison de retraite, centre réfugié, centres sociaux, lycées, MJC. En 2013, la Compagnie a aussi ouvert deux classes Théâtres/Cinéma dans les lycées professionnels Emile Béjuit et Tony Garnier.

De 2014 à 2017, la compagnie a continuer diverses ateliers en collège, lycées, centres sociaux… autour de ses spectacles.

 

Pour organiser des actions, formations… autour de nos créations, n’hésitez pas à nous contacter !

 

 

Dans le cadre de la création de Don(a) Juan(e), des vidéos ont été réalisées au lycée automobile Béjuit et au lycée du bâtiment Tony Garnier.